Mon Compte Météo Carte Photos Agenda
Histoire

La Réconciliation

champ de bataille © OT-bandeau
En 1984, 70 ans après le début de la 1ère guerre mondiale, la réconciliation allemande s'affiche...
Le 10 novembre 1920, deux ans après la signature de l'Armistice à Rethondes, sous la direction d’André Maginot, ministre des anciens combattants et grand blessé, le soldat Auguste Thin du 132e R.I. doit effectuer un choix crucial.
Devant lui, huit cercueils ornés du drapeau tricolore contenant chacun le corps d’un soldat français inconnu trouvé sur l’un des huit grands champs de bataille de la guerre.

Avec un simple bouquet, il doit désigner celui qui sera inhumé sous l’Arc de Triomphe à Paris en mémoire de tous ses frères tombés au combat. Lentement, Auguste Thin fait le tour des cercueils. La tâche est lourde. Puis, humblement, après avoir additionné les chiffres de son régiment, il dépose son bouquet sur le sixième.
Le Soldat Inconnu repose depuis le 11 novembre 1920 à Paris, sous l'Arc de Triomphe.
 
En 1984, à l'occasion du 70ème anniversaire et du début de la guerre 14/18, une rencontre historique s'est déroulée à Verdun, sur le lieu des hostilités.
Le Président Français et le Chancelier Allemand se sont serrés la main, signe de réconciliation entre les peuples.
 
Volonté de paix réaffirmée en 1987, lorsque la ville de Verdun reçoit de l'ONU le statut de capitale mondiale de la Paix, des libertés et des droits de l' Homme.

Nous organisons des visites guidées.

Nos visites guidées